Blau

Le Puy de Cadiretes

Distance: 3.92 km

Dénivelé: 74 m

Difficulté: Modéré

Circulaire: Oui

Téléchargez le track de la route

 

Juste entre la plaine et la mer, cet itinéraire passe par les forêts méditerranéennes dans un endroit peu peuplé, contrairement à d’autres époques, comme le démontrent les restes mégalithiques et ibères ou les vestiges les plus récents de quelques fermes abandonnées.

Nous commençons l’itinéraire au km 9 de la route GIV-6821 de Llagostera à Tossa de Mar qui passe par Sant Grau et la crique Salionç. À cet endroit se trouve un panneau d’information de l’itinéraire, là où le chemin GR-92 traverse la route. On prend la piste sur la droite, en direction ouest, en suivant les marques blanches et rouges du sentier.

Sans abandonner les marques ni la piste principale, et en marchant entre forêts de pins et de chênes liège, à environ 500 mètres, on arrive au menhir de Llach, qui se dresse à droite du chemin. Ce monument mégalithique fut restauré en 1981, lorsqu’il fut découvert, comme le rappelle une plaque informative, mais ses origines remontent à environ 5 000 ans. Les menhirs (littéralement « pierre droite en breton ») sont aussi appelés en catalan « pierres longues » ou « pierres du démon ». Edifiés par des populations déjà majoritairement sédentaires, leurs fonctions pouvaient varier, signifiant soit une marque territoriale soit un lieu de culte religieux.

Nous continuons sur la piste principale en suivant les marques du GR-92 et les banderoles qui indiquent le mont Cadiretes. Il est impossible de se perdre. En arrivant sur une zone plate, nous prenons à droite, en abandonnant les marques blanches et rouges du GR-92 et en suivant les blanches et jaunes qui nous mèneront au mont Cadiretes. Après une petite ascension, nous trouvons un chemin à gauche avec un nouveau drapeau qui nous guide vers le sommet en passant au milieu d’un sous bois humide. Un peu plus de 100 mètres plus loin, nous arrivons sur le sommet après avoir grimpé quelques rochers. Sur la gauche, on aura laissé, au milieu de la végétation, les restes d’un ancien village ibérique. Du haut du mont, on pourra profiter de superbes vues qui, par temps clair, permettent de distinguer le Garraf dans les Pyrénées et la mer jusqu’aux chaînes de montagnes prélitorrales et transversales.

Pour reprendre l’itinéraire, nous devons reculer jusqu’au menhir de Llach, où une banderole à droite indique un sentier qui mène à la Pedra sobre Altra. Immédiatement, le sentier nous mène à un chemin profond creusé dans le terrain : nous le prendrons en direction à gauche. Peu à peu, le chemin devient un sentier étroit. A environ 100 mètres, on laisse une déviation qui tourne à gauche. En suivant le sentier et après avoir passé sous une ligne électrique, on découvre devant nous un rocher, Pedra sobre Alta, accessible par un petit passage au milieu de la végétation, situé à gauche du chemin,

La Pedra sobre Altra n’est rien d’autre qu’un bloc de granit érodé, dont la structure a été utilisée pour construire un dolmen. Les dolmens sont d’anciens monuments funéraires datés, comme les menhirs d’il y a environ 5000 ans. Quand, comme dans ce cas, les structures rocheuses existantes ont été utilisées pour une construction, il s’agit de paradolmens.

Après avoir visité la Pedra sobre Altra, il ne reste plus qu’à poursuivre le chemin, sans faire de détour, jusqu’à la route. Nous tournerons à gauche et continuerons pendant 350 mètres jusqu’au point de départ.

Valoració total

MENU

Gironès